Back to top

7e congrès de l’AIFRIS à Montréal l’été prochain


Catégorie(s) : Évènements

L’Association Internationale pour la Formation, la Recherche et l’Intervention Sociale (AIFRIS) tiendra son 7e congrès international à Montréal, du 4 au 7 juillet 2017, sous le thème : Solidarités en questions et en actes: quelles recompositions? «Mettant en scène l’articulation des liens sociaux, le thème des solidarités pose l’enjeu de l’interdépendance des individus et invite à explorer les diverses manières dont se joue la tension entre individualisation et collectivisation de la responsabilité des êtres humains à l’égard de leur bien-être». Bien sûr, l’Ordre sera présent lors de cet évènement.

L’appel à contribution, en quelques lignes

«La solidarité est aujourd’hui une idée à la fois séduisante et équivoque. Dans le contexte de transformation sociétale que l’on traverse depuis quelques décennies, le sens et les formes qu’elle prend connaissent d’importantes reconfigurations, et ce, dans tous les domaines de la vie sociale. Qu’il s’agisse, par exemple, des enjeux liés au traitement des populations défavorisées (migrants, sans papiers, autochtones, minorités culturelles et sexuelles, en situation de pauvreté, etc.) ou encore des enjeux qui traversent l’organisation des services sociaux dans un contexte de profonde refonte de l’État social, la question des solidarités représente pour les acteurs de l’intervention sociale un important vecteur d’analyse des mutations à l’œuvre dans le tissu social, en même temps qu’un puissant moteur pour contribuer à la revitalisation des formes d’engagement mutuel qui animent les rapports sociaux.

Le congrès 2017 de l’AIFRIS à Montréal veut offrir l’occasion de questionner collectivement ce que signifie aujourd’hui la notion de solidarité et d’examiner comment ces multiples reconfigurations se mettent en acte. Au cœur des valeurs du travail social, ce thème ouvre la voie à l’exploration d’une large variété de sujets et donne l’opportunité de croiser les regards d’acteurs de divers horizons mutuellement concernés par l’intervention sociale en tant que destinataires et bénéficiaires, intervenants, formateurs, étudiants, chercheurs, gestionnaires, décideurs, etc. Comment les acteurs de l’intervention sociale peuvent-ils participer à la recomposition des solidarités? Voilà la question autour de laquelle l’AIFRIS espère réunir les participants en vue de contribuer au renouvellement et à l’innovation dans les efforts de mobilisation qui animent nos milieux de pratique, de formation et de recherche.

Les axes thématiques

À la lumière de cette exploration des dimensions concernées par la question des solidarités, le comité scientifique propose trois axes thématiques autour desquels les personnes sont invitées à formuler une proposition de communication dans le cadre du prochain congrès de l’AIFRIS. Axe 1: la recomposition des solidarités, témoin et partie prenante de la transformation des liens sociaux; axe 2 : les expérimentations et la mise en œuvre des solidarités aujourd’hui; axe 3: la transmission des solidarités, ses modalités et ses enjeux.»

Réponses à l’appel à communication

Les propositions sont à remplir en ligne, sur le site de l’AIFRISavant le 31 janvier 2017.

- - -
| 159
Partager

Autres articles qui pourraient vous intéresser:

Ce texte est le troisième d’une série de trois qui portent sur le Forum sur la maltraitance matérielle et financière envers les personnes aînées, qui se tenait à Québec le 22 février 2018

Ce texte est le deuxième d’une série de trois qui portent sur le Forum sur la maltraitance matérielle et financière envers les personnes aînées, qui se tenait à Québec le 22 février 2018

À l’invitation de la ministre responsable des aînés et de la Lutte contre l’intimidation, Mme Francine Charbonneau, la présidente de l’Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec, Mme Guylaine Ouimette, T.S., a participé à titre de panelliste au premier Forum sur la maltraitance matérielle et financière envers les personnes aînées tenu à Québec le 22 février et auquel prenait part une centaine d’intervenants.

Le 19 mai, à Montréal, les professionnels de la thérapie conjugale et familiale et la relève étaient réunis pour célébrer cette profession.

À l'occasion de la Semaine nationale de la santé mentale, la présidente de l'Ordre rend hommage au T.S. qui œuvrent au quotidien auprès de personnes de tous les âges et qui font face à des problématiques liées à la santé mentale.