Back to top

Mot de la présidente - Décembre 2017


Catégorie(s) : Mot de la présidente

Tournée régionale – Une visite passionnante en Abitibi

J’ai eu le plaisir de visiter l’Abitibi récemment où j’ai rencontré de nombreuses personnes très inspirantes : des praticiens, des gestionnaires, des enseignants et des chercheurs. Ce fut aussi l’occasion d’échanger avec des étudiants de l’UQAT et, en vidéoconférence, avec les cohortes de Mont-Laurier. Je peux vous dire que la relève en travail social est très dynamique et allumée! J’ai pu initier ces futurs travailleurs sociaux au rôle que joue l’Ordre, à son mandat de protection du public, à ses responsabilités et à ses prises de position. 

J’ai aussi rencontré des membres de l’Ordre sur le terrain; à la DPJ, au CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue mais aussi en milieux communautaires, comme à la Maison de l’amitié autochtone, au CAVAC, chez Alternatives pour Elles et d’autres encore. Je suis touchée de constater à quel point, indépendamment du milieu où vous exercez, vous êtes engagés envers la clientèle et fidèles aux valeurs de votre profession. Vos nombreux témoignages confirment les défis éthiques auxquels vous êtes confrontés et j’entends tout mettre en œuvre pour que l’Ordre vous soutienne en ce sens.

En cohérence avec le mandat de l’Ordre, il était de mise de communiquer également au grand public, par la voie des médias. Ainsi, j’ai accordé quatre entrevues à des médias locaux (Radio-Canada, La Frontière, Radio Énergie et TVA) Ce fut l’occasion pour moi de porter à l’attention générale les enjeux sociaux liés aux difficultés que vous vivez sur le terrain.

Finalement, j’ai échangé avec l’honorable Jacques Viens, président de la Commission sur les relations avec les Autochtones, et son équipe. Lors de cette rencontre, l’Ordre fut invité à soumettre un mémoire dans le cadre des auditions qui auront lieu cet hiver.

Merci à l'équipe de coordination régionale d'avoir orchestré pour moi ce séjour et ces rencontres.

Pour une rétrospective en images de cette tournée, visitez la page Facebook de l’Ordre.

 

Semaine des travailleurs sociaux 2018

Cette année, l’Ordre célèbre la profession en s’adressant au grand public. La campagne vise à définir le travail social, à lui accoler un sens en démontrant comment il s’inscrit dans différents contextes. La dimension sociale des réalités humaines est votre marque distinctive et elle se décline dans les multiples champs de pratique de la profession. Le social se travaille au quotidien, il est au cœur de votre analyse et dans chacun de vos gestes.

Pour communiquer ce message, l’Ordre a développé une série de quatre affiches abordant les thématiques suivante : le deuil, l’enfance, la situation de crise et la santé mentale. Le verso est le même pour toutes les affiches et porte sur la profession de manière plus générale.

Bien que cette campagne s’adresse d’abord au grand public, elle rend aussi hommage à votre contribution. Vous êtes de plus en plus nombreux au Québec et votre présence est essentielle.

 

Les 5 affiches de la Semaine des T.S. 2018

 

Communautés autochtones et services sociaux : l’Ordre mis à contribution

Afin d’améliorer l’accès à des services sociaux adéquats, prodigués par des intervenants issus des Premières nations, pouvant exercer dans le cadre du projet de loi 21, de concert avec le ministère de la Santé et des Services sociaux, le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, la CSSSPNQL, la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik et le Conseil cri de la santé et des services sociaux de la Baie James, le ministère de la Justice et le ministère des Affaires autochtones ont mandaté l’Ordre des psychoéducateurs et des psychoéducatrices et l’OTSTCFQ afin qu’ils créent une formation permettant de développer les compétences requises pour exercer les actes réservés en Centres jeunesse. Un soutien financier a d’ailleurs été accordé pour l’embauche d’un nouveau chargé de projet.

 

Travailleurs sociaux en GMF : un cadre qui se précise

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a développé un guide afin de soutenir la pratique du travail social en GMF. Plus de 40 travailleurs sociaux ont été consultés et/ou ont contribué à la rédaction du document. Le projet nous a également été soumis et nous en avons été généralement satisfaits, tout en soumettant plusieurs commentaires et suggestions, dont celle d’incorporer deux annexes pour répondre aux besoins que nous avons identifiés. Nous publierons en 2018 un avis professionnel afin de clarifier certains enjeux qui demeurent sans réponse.

Des nouvelles du Curateur public
Nouveaux formulaires et version simplifiée du mandat de protection

En août 2017, le Curateur public du Québec rendait publiques de nouvelles versions des formulaires nécessaires lors d’une demande d’ouverture d’un régime de protection ou de l’homologation d’un mandat de protection. Il est à noter que les anciens formulaires ne seront plus acceptés à partir de janvier. Pour en savoir davantage, visitez le site Web du Curateur public.

Le Curateur lançait également en octobre dernier une nouvelle édition du Mandat de protection. Le guide et le formulaire ont été entièrement repensés pour en faciliter la préparation; un important travail de vulgarisation a été effectué dans cette perspective. Le nouveau Mandat de protection est offert sans frais en ligne en version PDF, sur le site du Curateur public du Québec ainsi qu’en format papier en librairie, par le biais des Publications du Québec.

 

Psychothérapie : les contours d’une pratique à clarifier

Les travaux interordres se poursuivent afin de préciser l'opérationnalisation de la définition de la psychothérapie (et des interventions qui s'y apparentent, mais qui n'en sont pas). Un document est en cours de réalisation et sera soumis en 2018 aux différents ordres concernés pour adoption. Nous vous tiendrons informé des prochaines étapes de ce dossier.

 

Légalisation de la marijuana : les services sociaux doivent faire partie de l’équation

Le 7 décembre, je présentais notre mémoire dans le cadre des travaux entourant l’étude du projet de loi 157, Loi constituant la Société québécoise du cannabis, édictant la loi encadrant le cannabis et modifiant diverses dispositions en matière de sécurité routière. Ce fut l’occasion pour moi de rappeler aux élus que le vrai défi de cette légalisation consiste à créer un encadrement social et responsable de la consommation de marijuana. Les services sociaux devront être mis à contribution, notamment en ce qui a trait à la prévention, l’information et l’intervention dans les cas de surconsommation. J’en profitais pour souligner l’importance d’innover dans les campagnes de sensibilisation en recourant aux médias sociaux et aux nouvelles technologies pour rejoindre efficacement les populations à risque.

Pour plus de détails, prenez connaissance de notre position et de l’ensemble de nos recommandations.

 

Opération identité professionnelle

À la fois collective et personnelle, intangible et structurante, l’identité professionnelle constitue une balise importante pour la pratique. Elle situe l’intervention dans un contexte, une perspective et des valeurs, lui donne son orientation, offre un cadre sur lequel appuyer son jugement professionnel.

C’est d’ailleurs pour vous aider à en faire un socle de votre pratique et soutenir votre rôle que l’Ordre en fait une priorité pour l’année 2018. Afin de briser la glace, nous avons réalisé une vidéo avec trois figures symboliques du travail social : Martin Dusseault, T.S., Josée Masson, T.S. et David Goudreault, T.S. Bientôt, c’est l’ensemble des membres qui sera invité à livrer par vidéo un témoignage de leur identité professionnelle. Surveillez les communications de l’Ordre pour connaître les modalités de réalisation de votre vidéo et les modalités de transmission à l’Ordre.

 

En terminant, à l’approche des Fêtes, je vous invite à profiter de cette période de réjouissances pour passer de beaux moments avec ceux qui ont de l’importance dans votre vie. Je nous souhaite ainsi qu’à la population du Québec, une année 2018 plus solidaire et remplie d’espoir.

- - -
| 568
Partager

Autres articles qui pourraient vous intéresser:

Budget Leitão : « Une fois de plus, le secteur de la santé physique recueille la plus grosse part du gâteau. » -  Guylaine Ouimette, T.S., présidente de l'Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec

Semaine de de prévention du suicide : la présidente de l'OTSTCFQ, Guylaine Ouimette, T.S., rend hommage aux professionnels oeuvrant en prévention et en intervention.

La présidente réagit aux commentaires reçus suite à la diffusion du communiqué sur le nouveau programme public de psychothérapie.

Avant que nous quittions tous et toutes pour des vacances bien méritées, je souhaite faire le point, avec vous, sur certains dossiers majeurs que je pilote, à l’Ordre, avec l’appui des administrateurs, des directeurs et du personnel. Je vous souhaite d’excellentes vacances et un maximum de beau temps!  

Quand l’eau se retirera, quand les secouristes remballeront leur matériel, les personnes éprouvées découvriront l’ampleur de la catastrophe et de ses impacts sur leur vie.