Back to top

Suggestions de livres - août 2017


Catégorie(s) : Livres

La revue Intervention vous propose une série d'ouvrages portant sur les grands thèmes de l'heure pouvant intéresser les travailleurs sociaux et les thérapeutes conjuguaux et familiaux.

Si vous êtes membre de l'Ordre, et que vous désirez produire une piste de lecture pour l'un des titres présentés, nous vous invitons à nous contacter en utilisant le formulaire de contact.

La rédaction d’une piste de lecture touche deux activités admissibles du règlement sur la formation continue de l’Ordre. Premièrement, la seule lecture d’ouvrage correspond à une activité d’autoapprentissage (article 3.8) pour laquelle un maximum de 15 heures de formation continue (HFC) est accepté. Une heure de lecture équivaut à une HFC. Deuxièmement, la rédaction d’une piste de lecture publiée dans la revue Intervention correspond à une activité de rédaction d’article ou d’ouvrage (article 3.4) et ne comporte aucune limite maximale d’HFC acceptées dans le cadre de l’application du Règlement.

Nos suggestions ce mois-ci

 

Droits de vieillir et citoyenneté des aînés.

Jean-Philippe Viriot Durandal, Émilie Raymond, Thibauld Moulaert et Michèle Charpentier (sous la dir.), Presses de l’Université du Québec, 2015.

Le vieillissement de la population est l’une des mutations majeures du siècle dernier, dont les conséquences sont sans précédent dans l’histoire de l’humanité. Allant au-delà des constats sur le vieillissement démographique, les auteurs du présent ouvrage dépassent les rhétoriques statistique ou comptable et examinent le sujet à partir de la question des droits, de l’intervention publique et de l’action collective.

 

 

 

 


Langage et savoir-faire – Des pratiques professionnelles du travail social et de la santé passées à la loupe.

Kim Stroumza et Heinz Messmer (sous la dir.), Éditions IES, 2016.

Dans les champs du travail social et de la santé, la relation au langage est profondément ambivalente et source de multiples tensions. Dans cet ouvrage, les connaissances du champ de la linguistique sont convoquées afin d’analyser et de montrer – à un public toutefois non spécialiste – comment le langage contribue au déploiement des savoir-faire professionnels.

 

 

 

 


Fondements sociopolitiques du service social.

Gilles Tremblay, avec la collaboration de Kim Lizotte, Liem Tougas Lanciault et Dominique Thibault, Presses de l’Université Laval, 2015.

De l’intégration de la pensée critique dans la pratique quotidienne des services sociaux aux différentes théories, en passant par les diverses théories issues des sciences humaines et sociales en fonction de l’approche choisie, et les pratiques anti-oppressives ou inclusives en service social, sans oublier le phénomène actuel de la mondialisation et ses effets, cet ouvrage retrace les principaux concepts issus de la sociologie, de la philosophie et des sciences politiques qui constituent désormais des fondements sociopolitiques du service social.

 

 

 


Actualité de Foucault – Une problématique du travail social.

Thierry Gutknecht, Éditions IES, 2016.

L’auteur propose de rendre compte de la complexité du travail social en empruntant au philosophe Michel Foucault certains concepts clés – pouvoir, savoir, dispositif, gouvernementalité. Ainsi, le travailleur social se retrouve interpellé quant à la centralité d’une interrogation sur le devenir de la Cité. Se pose alors la question du positionnement, non seulement éthique, mais aussi politique et sociétal, du professionnel.

 

 

 


Professions à part entière. Histoire des ergothérapeutes, orthophonistes, physiothérapeutes, psychologues et travailleuses sociales au Québec.

Julien Prud’homme, Les presses de l’Université de Montréal, 2011.

Psychologues, travailleuses sociales, ergothérapeutes, physiothérapeutes, orthophonistes : cinq professions majoritairement féminines et dont l’histoire est largement méconnue. Qu’elles s’attachent aux maux du corps ou aux plaies de l’âme, ces paramédicales en viennent à jouer un rôle incontournable dans l’appareil des soins de santé québécois

 

 

 

 


Les rapports intergénérationnels dans la migration. De la transmission au changement social.

Michèle Vatz Laaroussi (sous la dir.), Presses de l’Université du Québec, 2015.

Cet ouvrage repose sur trois recherches menées au Québec entre 23009 et 2013 auprès de plusieurs génétations d’immigrantes et d’immigrants de différentes origines. Les particularités de chaque génération, les aînés, les parents, les jeunes et les enfants, tout comme les processus de transmission, de rupture, de différenciation ou de reconstruction sont abordés.

 

 

 

 


Le travail social à la recherche de nouveaux paradigmes – Inégalités sociales et environnementales

Françoise Tschopp, Joëlle Libois et Claudio Boizman (sous la dir.), Éditions IES, 2013.

À l’aube de la crise financière et sociale et des conséquences de celle-ci sur le rôle de l’État social et les fondements institutionnels de l’intervention publique, l’intervention sociale doit être repensée pour répondre à ces bouleversements qui génèrent sentiments d’incertitude et contradictions notoires.

 

 

- - -
| 446
Partager

Autres articles qui pourraient vous intéresser:

Le travailleur social Luc Fournier nous partage des tranches de sa pratique professionnelle qui s’étend sur trois décennies

 

La revue Intervention vous propose une série d'ouvrages portant sur les grands thèmes de l'heure.

La Revue Intervention vous propose de nouvelles suggestions de lecture. Voici trois ouvrages qui sauront plaire aux gens intéressés par le travail social et la thérapie conjugale et familiale.

Nous nous sommes entretenu avec Céline Larin, travailleuse sociale, coauteure de Lac-Mégantic; de la tragédie à la résilience, lors du lancement du livre en novembre dernier

Notre sélection d'ouvrages de la semaine.